Comment rénover sa salle de bain ? Quelques astuces rien que pour vous

La salle de bain se doit d’être à la fois un lieu pratique et agréable. Avec le temps, le moment est peut être venu de rénover la vôtre. Et justement, de nouvelles idées et de nouveaux volumes sont là, pour tout changer.

renovation sdb

Définir le mobilier à placer

Les grands classiques du mobilier de salle de bains sont la vasque, une douche ou une baignoire, et un rangement de type placard ou commode. De nos jours, ces basiques sont disponibles en plus grandes dimensions, pour notre confort.

Une vasque est essentielle mais, si vous avez la place, pensez à installer une double vasque. Pour les baignoires, les plus courantes font actuellement 180×180 cm au minimum. Les dimensions d’une baignoire d’angle peuvent varier de 130×130 cm à 150×150 cm. Les douches elles-aussi ont des dimensions plus importantes que par le passé : au moins 80×80 cm pour une douche classique et généralement 80 x 120 cm pour une douche à l’italienne.

Tous les petits recoins et surfaces disponibles sont à prendre en compte afin d’agencer au mieux votre salle de bain. Une salle de bain peut intégrer un sèche serviette accroché sur un mur, ainsi qu’un chauffage d’appoint pour les frileux, qui permettra de chauffer rapidement la pièce de façon ponctuelle. Il est possible aussi de rajouter un WC si la place vous le permet.

Selon la disposition des pièces dans votre maison, il peut être judicieux d’aménager un coin buanderie au fond de votre salle de bain, avec lave-linge, place pour un panier et rangements pour les produits, le fer à repasser…

Choisir l’emplacement du mobilier

Une fois le mobilier choisi, il va falloir le mettre en place dans la pièce. L’agencement doit vous permettre d’ouvrir les portes et de ne pas vous cogner aux angles des meubles…Il faut respecter une certaine distance entre les meubles, afin de pouvoir circuler.

Ainsi, un espace d’au moins 70 cm est nécessaire devant un lavabo ou une douche. Il faut prévoir 55 cm au minimum devant une baignoire. Une douche à l’italienne implique une légère pente au sol ainsi qu’un décaissement dans le sol pour y intégrer son mécanisme (siphon, bonde, canalisations…).

Si vous choisissez d’intégrer une buanderie dans la salle d’eau, une bonne idée sera de séparer les espaces, par un simple rideau blanc, pour le confort visuel et l’esthétique de la pièce. Pour peaufiner l’aménagement de l’espace, n’oubliez pas de bien positionner des prises autour de la vasque du lavabo.

Choisir un revêtement de sol et de mur adaptés

renovation salle de bain

La salle de bain, pièce humide par excellence, ne peut recevoir qu’un revêtement de sol ou de murs adapté à l’eau. Ils sont aujourd’hui nombreux, du carrelage au vinyle, en passant par les peintures murales étanches déclinées dans une grande variété de tons et les sols stratifiés ou le gré… vous trouverez forcément un revêtement adapté à l’esthétique de la pièce.

Si l’ancien carrelage du sol est hors d’âge, une solution peut être de le peindre, avec une peinture spéciale, imperméable et lessivable, après avoir poncé les vieux carreaux. Toutes les couleurs sont disponibles.

Cependant, la solution la plus simple et la plus durable sera de choisir un sol en vinyle. Il s’achète en rouleaux et se pose très facilement. Tous les motifs sont possibles, et notamment des imitations parquet qui créeront un effet naturel « bois » tout en étant très faciles d’entretien.

Y apporter une touche féminine et naturelle

Maintenant, c’est le moment de rendre votre salle de bain unique, et à votre image. Vous pouvez penser à y poser des plantes, elles ajouteront de la fraicheur, une note verte, dans le décor.

N’hésitez pas à intégrer deux ou trois objets déco dans des couleurs franches et décalées, pour donner de la gaité et du rythme : un pot de fleur rose fuchsia (ou pas !), un cadre assorti au mur, une statuette d’oiseau de plage en bois naturel, un miroir entouré de jonc tressé…la salle de bain ne doit pas être seulement fonctionnelle et bien équipée, elle doit être aussi un espace de calme et de détente ou l’on se sent bien.

Enfin, pour être sûr d’avoir une salle de bain actuelle et lumineuse, misez sur un grand miroir au-dessus de la vasque du lavabo, éclairé par des appliques orientables.

Penser à l’aération

La ventilation est essentielle dans une salle d’eau. Elle sera d’abord naturelle, avec l’ouverture des fenêtres, de la porte. Certaines salles de bain possèdent une grille ouverte sur l’extérieur.

Néanmoins, le taux d’humidité de la salle de bain impose d’ajouter d’autres sources de ventilation, pour éviter moisissures et air vicié. Il est possible d’installer une « VMP », ventilation mécanique ponctuelle. Elle sera placée sur un conduit d’évacuation ou une vitre vers l’extérieur. Cette solution peut faire l’affaire, c’est un mode traditionnel de ventilation qui a fait ses preuves.

Une solution plus moderne est la « ventilation mécanique contrôlée » (VMC). Vous choisirez sa puissance en fonction de la taille de la pièce : elle sera de 80 m3/h pour une surface inférieure à 5 m², mais pourra aller jusqu’à 165 m3/h pour les salles d’eau plus grandes.

Les VMC en simple flux fonctionnent en continu, les VMC en double flux aussi mais l’air réintroduit est chauffé. Certaines VMC sont réglables, d’autres se déclenchent seules selon un seuil prédéterminé d’humidité. Les modèles les plus récents combinent le double flux avec une pompe à chaleur (VMC double flux thermodynamique).

Au quotidien, vous ne regretterez jamais d’avoir rénové ou aménagé votre salle de bain, d’avoir passé du temps pour en faire un lieu agréable. Une salle de bain claire, sereine et fonctionnelle est un indispensable de la qualité de vie.

Pour marque-pages : Permaliens.