Comment sécuriser sa piscine ?

La sécurisation de la piscine est une obligation légale depuis le 1er janvier 2004. Différentes options sont donc développées, permettant aux propriétaires de choisir celles qui leur convient le mieux. Alarme, abri, couvertures de piscine… Découvrez les solutions qui vont améliorer votre tranquillité d’esprit.

protection piscine bache

L’alarme

C’est la solution la plus simple à installer et la moins coûteuse. Elle existe en deux familles. D’une part, vous avez l’alarme immergée. Elle se déclenche automatiquement en cas de chute accidentelle et éventuellement en cas d’anomalie comme l’absence de mouvements dans l’eau après qu’une personne y soit tombée. L’inconvénient du dispositif c’est qu’il ne prévient pas le danger puisque vous n’êtes averti que dans les secondes qui suivent l’incident.

Il est donc préférable de vous tourner vers la seconde catégorie d’alarme, c’est-à-dire les modèles périmétriques. Le dispositif est couplé à des bornes infrarouges installées tout autour de la piscine. L’alarme se déclenche dès qu’une personne entre dans le périmètre délimité par les bornes, ce qui vous laisse le temps d’intervenir à condition que les bornes en question ne soient pas trop proches du bassin.

Il est vivement conseillé de garder le boîtier de commande hors de portée des enfants. Pensez aussi à évaluer l’état des piles, entre autres vérifications régulières.

Notez que toutes les alarmes ne sont pas conformes. Il est important que le dispositif réponde aux exigences de la norme NF P90-307 pour être considéré comme fiable et légalement efficace.

La barrière de piscine

Avec une barrière, le niveau de sécurité monte d’un cran, à condition que le dispositif respecte les obligations fixées par la norme NF P 90-306. Plus concrètement, la clôture doit avoir une hauteur minimale de 110 cm entre deux points d’appui. Il est également important de s’assurer que la barrière ne présente aucun risque de coincement et que la surface ne présente pas de relief qui risquerait de blesser. Suivant la même logique, la clôture doit être dépourvue d’angles saillants et autres éléments pointus/coupants.

En ce qui concerne le choix des matériaux et le design, l’essentiel est de garantir une visibilité sur la piscine à travers la clôture. Cela explique pourquoi les barreaux sont plus courants même s’il est toujours possible d’opter pour des matériaux pleins à condition qu’ils soient transparents.

Un double système de verrouillage/déverrouillage est nécessaire sur le portillon intégré. Cette option protège les enfants de moins de 5 ans contre une ouverture/fermeture qui le mettrait en danger.

Prévoyez une marge minimum de 1 mètre lorsque vous installez une barrière de sécurité. Cet espace permettra une circulation aisée de l’équipe de secours en cas d’accident. C’est aussi une marge de confort lorsque vous utilisez votre piscine durant les beaux jours.

La couverture de sécurité

Fiable et esthétique, la couverture de sécurité est soumise à la norme NF P 90-308. Vous avez la possibilité d’installer une bâche de piscine souple ou une couverture rigide, selon vos préférences. En revanche, la construction doit garantir une protection efficace contre les immersions involontaires. La résistance doit être pensée pour qu’un adulte pesant jusqu’à 100 kg ne passe pas à travers la protection de la piscine.

La bâche sur mesure représente un excellent choix, car les dimensions et les formes épousent la piscine à la perfection pour un maximum de sécurité. Ajoutez à cela que le matériau doit résister aux agressions externes comme les UV.

Pour le reste, vous avez le choix entre une mise en œuvre manuelle ou automatique. Pour cela, vous pouvez faire appel à un professionnel tel que Baches Méditerranée qui vous aidera à faire votre choix pour votre bâche de piscine sur mesure.

Le rideau automatique

Ici aussi, c’est la norme NF P 90-308 qui constitue la référence. Le rideau -ou volet- automatique se compose de plusieurs lames et d’un axe sur lequel elles s’enroulent. Lorsque vous n’utilisez pas la piscine, le volet couvre entièrement la surface. Il suffit ensuite d’actionner le mécanisme pour ouvrir le rideau et profiter d’une baignade agréable.

Le rideau automatique se conçoit de manière à offrir une excellente rigidité et une résistance suffisante pour supporter le poids d’une personne. En cas de chute, il sera donc impossible de se retrouver immergé.
De plus, le volet contribue à l’hygiène de l’eau. En la fermant, vous empêchez les branches, les insectes, la poussière, les feuilles et autres déchets de souiller votre piscine. L’entretien en sera plus simple !

L’abri de piscine

C’est le nec plus ultra de la protection de piscine que ce soit en termes de design ou en matière de performances. Grâce à elle, vous pourrez continuer à vous baigner même si la pluie décide de rafraîchir l’atmosphère estivale. La conception doit cependant se conformer à la norme NF P 90-309.

L’abri se construit sur mesure. Il doit en effet permettre une circulation aisée tout autour de la piscine, mais également en dehors de la construction. En parallèle, l’accès doit être complètement impossible lorsque l’abri est fermé, qu’il soit adossé à un mur ou construit de manière indépendante dans le jardin.

Soyez vigilant sur les éléments qui risquent de blesser. Cela inclut les bords tranchants, les vitrages trop fins, les barreaux dont la distance risquerait d’occasionner des coincements…

Concernant l’accès à l’abri, il doit impérativement être à l’épreuve des enfants, en particulier les moins de 5 ans. Il est toutefois essentiel que les adultes puissent aisément ouvrir et fermer l’abri.

Faites appel à un professionnel qui connaît les normes et qui saura les respecter. Vous serez certain que la réalisation s’intègre esthétiquement à l’ensemble existant tout en se conformant aux exigences légales. Un certain seuil de résistance au vent, à la neige et à la pluie doit notamment être respecté.

protection piscine

Les règles de sécurité

La sécurisation des piscines ne dispense pas les propriétaires du respect des consignes courantes.
En premier lieu, rappelez-vous que la vigilance reste la meilleure protection, en particulier lorsque vous avez de jeunes enfants. Encore inconscients des dangers qui les guettent, les petits sont pourtant fascinés et attirés par l’eau. Même si vous avez prévu des mesures de protection, ne laissez jamais les enfants jouer seuls près de la piscine.

Ceux qui ne savent pas encore nager doivent être équipés convenablement à chaque baignade. Les bouées et les brassards sont aussi pratiques que les maillots flatteurs, mais là aussi, la surveillance d’un adulte est impérative.

Vous avez une piscine, profitez-en ! L’idéal est d’apprendre à nager aux enfants le plus tôt possible et de manière régulière. Il y a moins de risques d’accident s’ils sont à l’aise dans l’eau.

Comme on n’est jamais trop prudent, il convient d’apprendre les gestes de premier secours : comment sortir quelqu’un de l’eau, comment réagir si la personne est inconsciente, dans quels cas il faut impérativement appeler les secours…

Pour finir, prenez soin de conserver les produits et appareils d’entretien de votre piscine hors de la portée des enfants et de vos animaux de compagnie.

Le choix vous appartient désormais, sachant que vous pouvez utiliser une solution de sécurisation ou combiner différentes options pour une protection optimale.

Pour marque-pages : Permaliens.