Sélectionner une page

Isolation sous-sol

Home 9 Devenez un pro du bricolage 9 Isolation sous-sol

Le sous-sol possède un potentiel que l’on sous-estime un peu trop souvent. Il est donc rare qu’il soit priorisé dans les projets de rénovation.

Cependant, une bonne isolation s’impose afin d’optimiser le confort de votre maison mais également pour vous permettre de gagner des mètres carrés supplémentaires sans devoir vous lancer dans des travaux d’extension. Retrouvez les informations utiles pour isoler votre sous-sol comme il se doit.

Isolation : définition

L’isolation thermique désigne les procédés mis en œuvre pour préserver la chaleur au sein d’un espace clos mais aussi d’empêcher ce même espace de refroidir les autres pièces de la maison. Lorsqu’elle est correctement réalisée, l’isolation garantit donc que votre intérieur est constamment baigné dans une température agréable, ne nécessitant que de faibles ajustements lorsqu’il fait trop chaud ou trop froid dehors.

L’isolation thermique est parfois combinée à l’isolation acoustique qui empêche le bruit de s’échapper de la pièce au risque de déranger le voisinage, et inversement.

Isolation sous-sol : comment faire ?

Il existe de nombreuses techniques d’isolation. La méthode adéquate dépendra toutefois des caractéristiques thermiques de l’espace et de l’utilisation que vous prévoyez en faire ultérieurement.

Isolation sous-sol par les murs

Etant généralement enterré ou semi-enterré, le sous-sol est vulnérable aux remontées d’humidité par les murs. C’est pour cela que les professionnels recommandent le plus souvent de cibler les murs en priorité dans un projet d’isolation. Pour cela, deux options sont envisageables :

Isolation sous-sol avec des panneaux de polystyrène

Les murs du sous-sol sont tapissés de plaques de polystyrène extrudé. Il s’agit d’un matériau dont les performances en matière d’isolation sont remarquables. De plus, le polystyrène extrudé possède également les propriétés d’un pare-vapeur.

Isolation sous-sol avec de la laine de verre et du placo

Si vous envisagez d’aménager votre sous-sol, il sera plus judicieux d’utiliser de la laine de verre qui sera maintenue par des rails ou des rouleaux. L’isolant sera ensuite recouvert de placo (ou de lambris) pour un rendu plus esthétique.

Important : en cas de remontées d’humidité importante, il est indispensable d’appliquer un enduit imperméabilisant en amont et/ou d’installer un drain pour optimiser l’évacuation des eaux de pluie.

Isolation du plafond

C’est la solution idéale pour éviter les déperditions thermiques et donc de préserver le niveau supérieur contre le phénomène de sol froid.

L’option la plus courante consiste à isoler le plafond avec des panneaux de polystyrène extrudé qui agit efficacement contre les pertes de chaleur.

Si vous comptez aménager l’espace en pièce habitable et/ou fonctionnelle, il sera plus avantageux de recouvrir le matériau isolant avec de l’OSB (panneau de copeaux de bois), du lambris, du placo… Appliquer de la peinture anti-humidité vous fera gagner en performances thermiques.

Isolation du sol

Avant toute chose, il est indispensable d’établir un diagnostic afin d’évaluer le taux d’humidité du sous-sol, les causes de cette humidité et les traitements adéquats.

En second lieu, il est nécessaire d’étaler un film pare-vapeur sur le sol, en veillant à recouvrir le bas des murs sur environ 3 à 4 cm. Le polyéthylène est vivement recommandé.

Ensuite on applique un matériau isolant sur le sol. Le polystyrène expansé est une fois encore un très bon choix mais les professionnels de l’isolation peuvent recommander un autre matériau.

En dernier lieu, on pose le revêtement de sol. Si le sous-sol est humide à l’origine, mieux vaut éviter les revêtements en bois qui risquent de gonfler au fil du temps. En revanche, les dalles en PVC, le carrelage ou encore les revêtements de type lino sont tout à fait adaptés.

isolation sous sol

Isolation sous-sol : pourquoi faire ?

Le sous-sol est rarement un espace où l’on passe du temps, que ce soit seul ou en famille. Il est donc logique de s’interroger sur la nécessité de l’isoler. Les avantages sont multiples mais les plus notables sont les suivants.

Fini les pertes de chaleur

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) estime que le plancher bas qui correspond au plafond du sous-sol est à l’origine de 7 à 10% des déperditions thermiques. Concrètement, la pièce située juste au-dessus du sous-sol perd entre 2 et 3°C.

D’autre part, une isolation mal ou non faite favorise également la circulation des courants d’air en provenance du sous-sol. Cela provoque une sensation de froid au niveau du dessus et dans le sous-sol, ce qui vous oblige à dépendre de la clim et/ou du chauffage pour jouir d’un confort thermique optimal.

En isolant votre sous-sol, vous le protégez donc contre les pertes de chaleur, ce qui vous fait gagner en confort thermique.

Moins d’humidité

Le fait d’être enterré ou semi-enterré ainsi que le manque de ventilation prédisposent le sous-sol à subir les aléas de l’humidité. Dans la majorité des cas, un taux d’humidité moyen de 75% pour une température ambiante de 15°C (autrement dit dans un local non chauffé) n’a rien d’alarmant. Néanmoins, il y a des signes qui indiquent que l’humidité du sous-sol est trop importante. Il peut s’agir d’une odeur de renfermé, du pourrissement des papiers et cartons, des traces de salpêtre…

Cet excès d’humidité ne nuit pas seulement au sous-sol. Il peut également affecter les pièces du dessus, provoquant notamment la détérioration des murs.

Une isolation performante permet de résoudre ce problème, à condition qu’elle soit réalisée dans le plus strict respect des exigences réglementaires.

Ne plus avoir de mauvaises odeurs

Les mauvaises odeurs résultent généralement de l’humidité. Faute d’aération, celle-ci stagne dans le sous-sol.

Une isolation correctement mise en œuvre contribue à la protection des murs et du sol contre les remontées capillaires. Comme il y a moins d’humidité, les moisissures ne se prolifèrent plus et les odeurs désagréables disparaissent automatiquement de votre sous-sol.

Economie d’énergie

Le gaspillage énergétique est un véritable fléau pour la planète en plus de faire inutilement grimper les factures.

En isolant votre sous-sol, vous améliorez le confort thermique de votre logement, ce qui vous permet de réduire votre consommation en chauffage et en climatisation. En conséquence, vous économisez sur vos dépenses énergétiques.

Aménager son sous-sol après l’avoir isolé

L’isolation du sous-sol vous offre la possibilité de l’aménager pour créer un espace supplémentaire. Sa superficie et sa configuration seront déterminantes mais les idées ne manquent pas.

Pour en faire un studio indépendant

Si vous avez un adolescent qui souhaite acquérir un semblant d’indépendance tout en restant chez vous, pensez à transformer votre sous-sol en studio. Ce type d’aménagement est également avantageux si vos parents résident chez vous de manière permanente ou du moins régulièrement. Chacun peut ainsi conserver une certaine intimité sans se priver du plaisir de se retrouver dans les principales pièces à vivre.

Pour en faire une dépendance

C’est une solution qui vous permet de désencombrer la maison en consacrant le sous-sol à des activités spécifiques. Agencez la pièce en buanderie, en cave à vin ou à fromage. Créez un espace pour loger le personnel de maison. Transformez le sous-sol en espace de jeux pour les enfants ou encore en salle de sport.

Le plus important est que la dépendance réponde à vos besoins réels.

Pour en faire une chambre d’ami

La chambre d’ami est toujours utile. Elle vous permet de garder vos proches en sécurité chez vous après une soirée arrosée, en cas d’intempérie ou simplement pour le plaisir de passer de bons moments ensemble sans se soucier de reprendre la route à des heures indues.

En fonction des caractéristiques de votre sous-sol, vous pourrez y aménager une chambre d’appoint pouvant accueillir deux personnes, voire une petite famille. Il est également envisageable d’intégrer une salle de bain et des toilettes pour encore plus de confort.

Pour en faire un atelier

Quand on a la fibre créative, il est important de disposer d’un endroit où l’on puisse s’adonner à sa passion en toute liberté. Il faut une pièce assez spacieuse, plongée dans la bonne ambiance et suffisamment indépendante pour éviter d’être dérangé.

Le sous-sol répond à l’ensemble de ces critères. Vous pouvez en effet l’aménager en atelier de couture avec des machines, des rouleaux de tissus, des mannequins et tout le matériel dont vous avez besoin.

Il est également envisageable d’y installer votre atelier de menuiserie. Si vous avez des enfants en bas âge, il vous sera facile de limiter l’accès à votre atelier pour éviter les blessures et accidents dû aux outils tranchants.

Atelier de peinture, de musique, de dessin, de poterie… Quelle que soit votre passion, votre sous-sol vous offre la possibilité de vous y adonner librement à la suite des travaux d’isolation et d’aménagement.

Pour entreposer vos affaires

C’est l’utilisation la plus fréquente des caves et sous-sol. Néanmoins, un espace convenablement isolé thermiquement vous garantit l’intégrité des objets que vous y entreposez à plus ou moins long terme. Il n’y a quasiment pas de risque que vos décorations de Noël moisissent dans leurs cartons, que votre matériel de ski se dégrade à cause de l’humidité, etc.

Le sous-sol est une excellente alternative au garde-meuble. Entreposez-y les biens encombrants dont vous ne vous servez plus et/ou les affaires saisonnières. Vous gagnerez de la place dans vos espaces de vie, ce qui vous permettra de revoir l’agencement de votre logement en exploitant efficacement les mètres carrés dont vous disposez.

Faire appel à une entreprise professionnelle pour l’isolation de son sous-sol

L’isolation du sous-sol est une opération délicate dans la mesure où elle doit être effectuée en considération des spécificités de la pièce. Le choix du traitement adéquat contre l’humidité et les remontées capillaires se fait au cas par cas. L’identification du matériau d’isolation à privilégier nécessite également des connaissances pointues. Ajoutez à cela que la technique de mise en œuvre doit être impeccablement appliquée pour garantir l’efficacité de l’isolation sur le long terme.

Ce sont autant de bonnes raisons de solliciter une entreprise qualifiée pour la réalisation de votre isolation de sous-sol, comme techni-murs.com . En plus de vous assurer un travail fiable, les professionnels peuvent vous faire bénéficier de certaines aides financières. Le recours à une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) figure en effet en tête de liste des conditions d’octroi des aides d’Etat. Vous avez donc tout à y gagner !

En résumé, l’isolation du sous-sol s’effectue en plusieurs étapes qui doivent systématiquement commencer par un diagnostic. Il est avantageux de comprendre le déroulement des travaux. Cependant, il reste indispensable de confier l’isolation de votre sous-sol à une équipe expérimentée. Renseignez-vous bien sur l’entreprise, ses qualifications et ses zones d’intervention avant de démarrer les travaux.