Le guide pratique des mini-pelles

La mini-pelle est incontournable sur les chantiers car elle est à la fois pratique et multifonctionnelle. A quoi sert-elle exactement ? Comment la monter et préserver sa longévité ? Ce sont autant de questions qui trouvent leurs réponses dans les paragraphes qui suivent.

Qu’est-ce qu’une mini-pelle ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, la mini pelle n’est pas une pelle miniature mais un engin mobile dédié aux chantiers. On s’en sert principalement pour les travaux d’excavation, de déblayage et de terrassement. La mini-pelle est donc une excellente alternative aux engins imposants.

La mini-pelle (https://www.trconseil.com/cat/439-mini-pelle-tractopelle.html) est constituée d’une flèche et d’un bras articulé qui sert de support au godet. Elle est également équipée de chenilles qui sont généralement en caoutchouc mais qui peuvent aussi être métalliques. Bien que l’on parle de “mini” pelle, cet engin peut peser jusqu’à 8 tonnes. Le poids et la puissance du bras dépendent donc de la nature des travaux à effectuer.

Comment changer les chenilles caoutchouc de votre mini pelle ?

Commencez par enlever le cache puis le graisseur. Vous pouvez alors retirer la chenille à remplacer en vous aidant d’une barre de fer. Positionnez la chenille en caoutchouc de remplacement, toujours en utilisant la barre de fer. Lorsque la chenille est bien placée, posez le graisseur, revissez le. Utilisez la pompe à graisse pour tendre correctement la chenille en caoutchouc. Prévoyez un débattement de 2 à 3 cm. Finissez l’opération en posant le cache s’il y en a un. Faites de même avec l’autre chenille.

Il est conseillé de vérifier la tension des nouvelles chenilles au bout de quelques heures d’utilisation. En effet, il est normal que ces accessoires se relâchent un peu lorsqu’ils sont neufs.

Bon à savoir : remplacer des chenilles en caoutchouc n’est pas difficile mais nécessite du matériel adéquat. La pompe à graisse est notamment indispensable, qu’elle soit pneumatique, manuelle ou électrique. Prévoyez aussi de la graisse multifonction de bonne facture. Plus important encore, ne négligez jamais votre sécurité.

Comment mesurer ses chenilles caoutchouc de mini-pelle ?

Il est primordial de bien connaître les dimensions de vos chenilles en caoutchouc afin de garantir leur adéquation avec la mini-pelle. Le plus simple est de vérifier les références en fonction de la marque et du modèle de votre engin de chantier. Sinon, observez les flancs intérieurs des chenilles. Vous y trouverez probablement le nombre et la longueur des maillons mais aussi la largeur de la chenille.

Vous ne pouvez pas déterminer la monte (comprenez dimensions) de vos chenilles avec ces méthodes ? Vous pouvez prendre les mesures par vos propres soins. Les dimensions seront ensuite exprimées via 3 nombres distincts. Cela donne une structure type : A x B x C.

“A” correspond à la largeur totale de chaque chenille. La mesure se reporte en mm.
“B” fait référence à la longueur de chaque maillon, également exprimé en mm.
“C” indique le nombre de maillons. Il faudra donc les compter.
Le résultat des mesures s’apparentera à 230 x 96 x 36.
Si vous avez du mal à déterminer la monte de votre chenille en caoutchouc, faites appel à un professionnel qui se chargera de prendre les mesures.

Entretenir et installer les chenilles caoutchouc ?

Commençons par le montage de vos chenilles en caoutchouc. Avant de commencer l’opération, pensez à rétracter la roue tendeuse ou roue folle. Pour cela, dévissez le graisseur. Levez ensuite votre mini pelle sur le godet et la lame. Vous pouvez installer vos chenilles. Pour un remplacement, référez-vous au paragraphe précédent.

Quelques précautions sont à prendre pour assurer la longévité des chenilles en caoutchouc de votre mini-pelle. Prenez déjà l’habitude de conduire prudemment, notamment lorsque l’engin est utilisé sur une surface accidentée. Si la chenille a été en contact avec de l’huile ou du sel, procédez à un nettoyage rigoureux immédiatement après utilisation. Lorsque vous devez remplacer vos chenilles, assurez-vous que tous les composants sont en bon état. Cela inclut les galets, la roue folle, les barbotins, etc. Autrement, il faudra également remplacer ces pièces. En outre, protégez vos chenilles en caoutchouc contre le soleil et les températures extrêmes (<-25°C et >+55°C). Si vous devez tout de même utiliser votre mini-pelle sous des températures considérées comme extrêmes, roulez à faible vitesse. En plus de ces bons gestes, veillez à ce que vos chenilles soient propres à l’extérieur comme à l’intérieur du guide après chaque utilisation et contrôlez régulièrement la tension de la roue folle.

L’entretien d’une mini pelle passe aussi par la manière dont vous vous en servez. Voici quelques conseils à suivre pour prolonger la durée de vie de votre engin :

– Variez vos sens de rotation pour ne pas user prématurément l’une des chenilles.
– Prenez l’habitude de conduire dans le même sens que la pente.
– Autant que possible, n’effectuez pas de rotation sur place.
– Maintenez vos deux chenilles au même niveau lorsque c’est possible. Ce conseil s’applique même si votre mini pelle est équipée de chenilles en caoutchouc renforcées.
– Anticipez les obstacles pour que les côtés de vos chenilles ne subissent pas de choc avec les trottoirs et autres éléments qui pourraient les détériorer.
– Ne roulez pas sur des surfaces coupantes et dans des déchets (ferrailles, silex, etc.).
– Vérifiez l’adéquation des chenilles en caoutchouc avec votre mini pelle avant tout achat.

Vous avez des interrogations ou des doutes ? Sollicitez l’avis d’un professionnel qui saura vous répondre convenablement.

La mini pelle est donc un engin de chantier qui s’adapte à plusieurs utilisations. Ses performances dépendent des soins que vous lui accordez et de l’efficacité avec laquelle vous choisissez les accessoires, notamment les chenilles en caoutchouc.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *