Sélectionner une page

Les étapes à suivre pour rénover son parquet ?

Home 9 Devenez un pro du bricolage 9 Les étapes à suivre pour rénover son parquet ?

5 étapes à suivre pour rénover son parquet

La pérennisation des parquets passe nécessairement par des entretiens adaptés. Une rénovation est notamment requise par les anciens revêtements. Cette remise en état s’effectue en plusieurs étapes, de la préparation de la surface à l’application des finitions. Rénover son parquet est loin d’être une tâche facile. Pour cela, j’ai contacté Entretien06 qui possède le savoir-faire et les outils nécessaires pour réaliser mon projet.

Découvrez comment chaque phase est réalisée afin d’aboutir sur du parquet impeccablement rénové.

 

 

La rénovation des parquets

En quoi ça consiste ?

Rénover le parquet revient à : le nettoyer, le poncer et le traiter. L’objectif est de mettre le matériau à nu en le débarrassant des poussières et des tâches. Lorsque les lames retrouvent leur aspect brut, il est plus facile d’identifier les défauts et signes d’usure comme les fissures et les trous. Les réparations nécessaires sont alors effectuées et une finition qui détermine l’aspect final du paquet est appliquée.

Après une rénovation, le revêtement présente un aspect parfaitement homogène. Combinée à un entretien régulier et adéquat, cette remise en état allonge la durée de vie du parquet.

Les particularités du parquet

Il n’est pas toujours possible de rénover le parquet. Cela dépend de son type mais aussi de son état. Ainsi, les parquets en bois massif ainsi que les revêtements contrecollés sont compatibles avec une opération de ponçage dans la mesure où leur couche d’usure est suffisamment épaisse. Le stratifié présentant une couche d’usure fine en résine, l’entretien du parquet se résume à un nettoyage, sans possibilité d’envisager un ponçage.

Etape 1 de la rénovation du parquet : préparation du chantier

En premier lieu, il convient de préparer le chantier en enlevant tout ce qui est posé sur le parquet. A défaut, les meubles seront déplacés au fur et mesure mais dans ce cas, la rénovation sera plus longue.

Nettoyage du sol

Avant de commencer le nettoyage du parquet, il faut enlever les tableaux pour éviter qu’ils ne prennent la poussière. Naturellement, il est également indispensable de retirer les tapis et, comme mentionné plus tôt, d’enlever les meubles.

Un dépoussiérage est ensuite réalisé avant de procéder à une inspection minutieuse. Si des clous dépassent, ils doivent être enfoncés ou remplacés. En présence de trous, ces derniers seront rebouchés à l’aide d’une pâte à bois.

Etape 2 : Resserrage des lames du parquet

Avec les années, il arrive que les lames du parquet s’écartent. Dans les cas où les fentes sont rectilignes et ne dépassent pas 5-7 mm de largeur, il est tout à fait envisageable de les réparer en procédant à un resserrage. Cela consiste à utiliser des morceaux de bois appelés flipots qui sont insérés entre deux lames afin de combler le vide. Il est primordial que les flipots soient fabriqués dans la même essence que la lame de parquet. Le cas échéant, il faut choisir une essence proche pour assurer l’uniformité du parquet après l’opération.

Etape 3 : Remplacer les lames

Lorsqu’une ou plusieurs lames sont trop endommagées pour être rénovées, leur remplacement devient indispensable. Cela s’effectue en quelques étapes :

  • sélectionner des lames présentant les mêmes caractéristiques que celles qui sont endommagées (mêmes longueur, largeur, essence, épaisseur…)
  • percer un trou au milieu de la lame à remplacer
  • scier la lame détériorée dans les deux sens et sur toute la longueur, en partant du trou préalablement percé,
  • scier la lame dans la largeur,
  • soulever la lame par son centre afin de la retirer.

Il faut ensuite visser un tasseau sur chacune des lambourdes pour accueillir la lame de remplacement. Cette dernière doit être découpée dans la bonne longueur afin de se loger correctement sur les tasseaux préalablement encollés. La lame neuve est ensuite clouée. Les éventuels trous sont rebouchés avec du mastic.
Après 48 heures, la nouvelle lame est poncée au moyen d’un papier abrasif fin.

Etape 4 : Poncer le parquet

Après ces étapes préliminaires, le revêtement de sol est prêt à être poncé.

Traitement du parquet

Une ponceuse à bande est utilisée sur les grandes surfaces au sol. Une bordureuse permet ensuite de réaliser le ponçage de parquet dans les angles et les contours de la surface. Ces machines dégagent beaucoup de poussière lors de leur utilisation. De plus, leur maniement est assez complexe. Il est donc recommandé de commencer par des zones discrètes puis de progresser doucement.

Rénovation du parquet

Le parquet retrouve un aspect brut lorsque le ponçage est achevé. Il faut le nettoyer rigoureusement avant de passer à la dernière phase de la rénovation.

Etape 5 : Choisir la finition de son parquet

La finition sélectionnée donne l’apparence finale du parquet en plus de déterminer ses besoins en termes d’entretien.

Cirage

La cire est l’option la plus économique. Comme le produit est fabriqué avec des cires végétales, il est recommandé de l’appliquer au moyen d’un chiffon doux et sec. Le bois présente un aspect chaleureux, naturel et conserve toute son authenticité avec cette finition. De plus, il est envisageable de réparer localement les parties potentiellement rayées.

En revanche, il faut prévoir un lustrage hebdomadaire et cirer annuellement le parquet. En présence de taches, il est nécessaire de poncer la surface avant d’appliquer une nouvelle couche de cire.

Huilage

L’huile a l’avantage de pénétrer en profondeur dans le bois pour le nourrir sans dénaturer son aspect naturel. Si les lames sont rayées, l’application d’une fine couche d’huile sur la zone concernée suffit à dissimuler les rayures.

La fréquence de l’huilage dépend de la pièce. Il faut le faire deux fois par an dans les pièces humides et tous les 2 ans pour les parquets des bureaux, des chambres et des dressings. Pour les autres pièces de la maison, l’opération se renouvelle tous les ans.

Couche de vitrification

La vitrification de parquets consiste à appliquer un vernis spécifique. Aucun entretien en particulier n’est requis par la suite.

La rénovation de parquet n’a désormais plus de secrets pour vous. Malgré l’apparente simplicité des étapes, il reste indispensable de confier l’opération à des professionnels pour la réalisation d’un travail soigné. Outre le parquet en bois, il existe plusieurs autres types, notamment pour vos extérieurs.